Actualités

Au symposium des vignes d'Ile de France de Cocorico

Cocorico, la Coordination des Confréries d'Ile de France, organise tous les deux ans un Symposium, manifestation visant à partager réflexion et connaissances dans les domaines de la vigne et du vin, et à faire se rencontrer et à donner de la visibilité à nos belles confréries d'Ile de France.

Cette année, c'est dans les terres du Pressoir Auversois, à Auvers/Oise, joli village situé à une vingtaine de kilomètres au Nord-ouest de Paris, encore marqué par les figures de grands artistes comme Charles-François Daubigny et Vincent Van Gogh, que s'est déroulé l'événement samedi 23 octobre dernier.

La matinée a été consacrée à des conférences :

Denis Boireau, un scientifique qui consacre son temps libre tant à la viticulture associative qu'à la dégustation de vins, a éclairé l'assistance sur les cépages résistants, ces hybrides fruits de la recherche qui résistent sans traitement aux attaques de l'oidum et du mildiou.

Gabriel Lepousez, neurobiologiste et chercheur à l'Institut Pasteur, et également concepteur d'une formation à l'Ecole du Nez de l'oenologue Jean Lenoir, a explicité les fondements neurobiologiques de l'odorat, et les raisons pour lesquelles chacun de nous est différent en terme de reconnaissance et de sensibilité.

Robin Bourcerie, musicien et musicologue (auteur d'une thèse sur le thème présenté), a entrainé l'assistance dans le monde effervescent des chansons et airs à boire du 17ème siècle en France, où des milliers de textes et parfois de musiques ont été publiés, en faisant revivre les modes de consommation et de célébration.

Michel Miersman, auteur d'un ouvrage historique sur la viticulture en son village de Noisy le Grand (situé à l'est de Paris), a exposé la méthodologie employée et encouragé l'assistance à mener des recherches historiques sur ce thème.

Enfin Thierry Bitschené, de la Confrérie du Brie de Meaux, a présenté un petit film didactique sur ce fromage AOC au lait cru de vache, à pâte molle et à croûte fleurie, dont la forme est celle d'une fine roue blanche de 35 cm de diamètre. 

L'après-midi les confréries présentes défilèrent en grand appareil,

au son des cors de chasse du Rallye Vau-Vent

et des accordéons, cabrettes et vielles à roue de la Bourrée Auvergnate.

Une bénédiction fut donnée en l'église Notre Dame de l'Assomption, celle-la même immortalisée par Vincent Van Gogh.

Les participants purent ensuite se rendre à la Médiathèque et visiter l'exposition des oeuvres du dessinateur humoristique Michel Roman, ainsi que les dessins et poèmes sur la vigne des enfants dses écoles.

La journée se termina par un dîner de gala auquel plus de 200 personnes participèrent, en présence de Babette de Rozières, conseillère générale d'Ile de France et déléguée spéciale à la gastronomie, et d'Isabelle Mézières, maire d'Auvers.

Les résultats du Concours des vins d'Ile de France pour les millésimes 2019 et 2020 furent annoncés :

ce sont la Confrérie de l'Asperge et de la vigne de Sannois (vignes d'Argenteuil) pour son rouge 2020, celle du Clos Saint Vincent de Noisy le Grand pour son blanc 2019, et celle des côteaux de Sucy-en-Brie pour son blanc 2020 qui remportèrent l'or...