Actualités

La Confrérie du Guillon fête l'arrivée des bolettes

Créée en 1954, la Confrérie du Guillon a pour but d'illustrer et de promouvoir les vignobles et les vins vaudois . Avec à sa tête un Gouverneur et une quarantaine de Conseillers jouant le rôle d'exécutif, la Confrérie du Guillon organise quatorze ressats (= chapitres) par an dans le cadre majestueux du Château de Chillon, au bord du lac Léman. La Confrérie suisse du Guillon fut l'un des membres fondateurs de la F.I.C.B. en 1964.
 
Le ressat débute avec l'intronisation solennelle des nouveaux Compagnons et se poursuit par un repas gastronomique au cours duquel des crus et des mets (les uns sélectionnés par la Confrérie du Guillon, les autres apprêtés par des chefs réputés) sont présentés par des Chantres des Vins et des Clavendiers en veine de verve, d'humour et de fantaisie.
 
Au mois d'avril 2018, 4 ressats ont été tenus au Château de Chillon pour célébrer l'apparition des « bolettes », c'est-à-dire les premiers bourgeons de la vigne. La F.I.C.B. était représentée au ressat du 27 avril par son président Alan Bryden. Le Gouverneur, Grand Maître de la Confrérie, Jean-Claude Vaucher a présidé les intronisations dans la cour du Château , ainsi que l'ordonnancement du banquet qui a suivi, où les excellents vins du Canton de Vaud, la gastronomie, les discours philosophiques et/ou humoristiques et la musique sous de multiples formes ont rivalisé pour composer une soirée inoubliable pour les quelque 250 participants.
 
Site de la Confrérie du Guillon : www.guillon.ch/
Site de l'Office des Vins Vaudois : www.ovv.ch/
 
 Le Château de Chillon
Les intronisations dans la cour du Château
 
 
 
 Démonstration pour l'épreuve du guillon par C.A. Mayor
(le "guillon" est le bouchon en bois qui permet de prélever un échantillon de vin aux fins de test ou de dégustatin. Il doit être ôté puis remis en place lestement pour éviter un flot important de vin. Les candidats à l'intronisation doivent réussir ce test à la satisfaction des jurés!)
 
Le Gouverneur J.C. Vaucher annonce "mettons le vin en perce!"
 
(photos 2,3 et 4: Edouard Curchod Vevey)