Brésil

 
Troisième producteur d’Amérique du Sud derrière le Chili et l'Argentine, c'est au milieu du 16ème siècle que les colons portugais introduisent la viticulture au Brésil dans la région de São Paulo. Dans les années 1870, l’arrivée massive d’immigrants italiens a permis de nouveaux développements. A l’époque moderne, c’est partir des années 1970 que la viticulture commence à se développer significativement, avec la venue d'entreprises internationales. Les vins brésiliens montrent de réels progrès qualitatifs, soutenus par la demande nationale et le dynamisme économique de ce « géant » sud-américain. La production de vins effervescents de qualité (méthodes Charmat et traditionnelle) est une spécialité de ce pays prometteur.
 
Superficie : 91 000 ha Production : 2,9 Mhl Consommation : 3,4Mhl 
 
Terroir :
 
  • Sols : roche basaltique, calcaire, sables (Serra do Sudeste), argile (Serra Gaúcha). Relief vallonné jusqu'à 1400 mètres d'altitude (Planalto Catarinense).
  • Climat  tempéré, avec des hivers rigoureux et des étés très chauds dans la pointe sud-est du pays.
  • Cépages rouges : cabernet-sauvignon, merlot, tannat, et des variétés portugaises
  • Cépages Blancs : chardonnay, riesling, malvasia, muscat
Principales régions et appellations
  • Serra Gaúcha (Vale dos Vinhedos, PintoBandeira,Monte Belo do Sul, Altos Montes) : 40% de la production
  • Vale do São Francisco
  • Planalto Catarinense (São Joaquim, Campos Novos, Caçador)
  • Campos de Cima da Serra
  • Serra do Sudeste
  • Campanha
Législation 
 
Dès 1988, le Brésil s’est doté d’une législation concernant les indications d’origine (GI)
 
Sites : www.winesofbrasil.com , www.ibravin.org.br  , www.academiadovinho.com.br