Afrique du Sud

Les premiers vignobles ont été plantés dans la région du Cap par les Hollandais au milieu du XVIIème siècle, pour fournir en vin les marins qui faisaient étape au Cap, car c'était un remède espéré contre le scorbut. Puis le Blocus continental des Iles Britanniques  instauré par Napoléon au début du XIXème siècle permit de développer l'exportation, avant que le phylloxera puis l'isolement politique ne mettent les vignobles en déclin. Depuis 1960, on assiste à une renaissance et à un développement de ces vignobles dont la production est aujourd'hui au 9ème rang mondial, s'appuyant sur les techniques de fermentation à basse température qui pallient le climat très chaud de ces régions.

Surface : 131 000 ha    Production : 10 Mhl     Consommation : 3,6 Mhl

Terroir

  • sols : très diversifiés depuis les grès dans la région du Cap, les schistes dans le Karoo ou les sables et graviers dans les vallées fluviales le long desquelles prospèrent les vignobles
  • climat : type méditerranéen chaud et parfois très sec, nécessitant une irrigation
  • une grande diversité de cépages dont les principaux sont, pour les rouges : cinsault, pinot noir, pinotage (croisement cinsault et pinot noir créé en 1926), cabernet-sauvignon, syrah, merlot, cabernet franc, et pour les blancs : chenin blanc (steen), hennepoot (muscat d'Alexandrie), chardonnay, colombard et sauvignon.

Principales régions viticoles

Deux régions principales :

  • la région côtière avec notamment les districts de Constantia, Paarl, Stellenbosch et Swartland
  • la vallée de la rivière Breede, avec notamment les districts de Worcester et Robertson

Législation

Elle est basée sur 60 appelations d'origine (WO=wine of origin), qui doivent comporter 100% de raisins en provenance de l'appellation, regroupées depuis 1993 en 5 régions : Western Cape, Northern Cape, Kwazulu Natal, Limpopo et Eastern Cape.

Site : www.wosa.co.za